Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/06/2009

Citation du jour

  • “Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” . Albert Einstein

 

  • VOIR texte " j'accepte" rubrique  Santé et mondialisation 

 

 

 

 

10/03/2009

OH ! raison funèbre … du principe de plaisir

OH ! raison funèbre … du principe de plaisir

L’argent a ses plaisirs que la raison ignore.
Profit a ses désirs que la raison abhorre,
Par principe de plaisir et goût du moindre effort

Divertissez fermement et, fermement divertissez,
Nous enjoint la « Croissance ».
C’est un devoir civique de gaver la Croissance,
Faire le « choix » du plaisir est la voie du facile,
Du simple, du primitif qui rassemble l’espèce,
L’espèce deux fois sapiens que paraît-il nous sommes.

Divertir, divertir, c’est le fonds qui coûte le moins.
Divertir c’est le fonds qui nourrit l’ignorance,
Engraisse la bêtise et la servilité,
Que veut la dictature du Marché tout-puissant.

Ignorance bénie, exigée de l’idole
Du Dieu du « tout-profit » (schéma).
Objet-pion du système, ta raison s’atrophie,
Au seul bénéfice de ceux qui se réjouissent
A l’enflure de leur bourse. Sous ton regard hilare,
Abruti de plaisirs, ils font fi de ta Vie !
Enterrent ton avenir !
Ignorant du dessein,
Tu rugis de plaisir révérant qui te ment.
Mais qui te ment sur tout ?….
Ta propre déchéance
Au devoir d’être Humain !

Geneviève VENS-WAGNER ( 28 avril 2004)


Version « Temps modernes » de l’état romain décadent… « du pain et des jeux pour le bas peuple ».

Vendre son Ame aux « Ratios – cinations » du Marché


Vendre son Ame aux « Ratios – cinations » du Marché (Celui de Friedman : ce grand fondamentaliste intégriste de l’économie « juste » et équitable !! )

TRADER idéra et tralala !

« Immergés dans Excel, centrés sur les profits
Des inégalités, vous êtes vous penchés
Sur celles de naissance ?

Tel ce fringant trader visionnant la télé :
« Les émeutes de la faim me laissent indifférent,
J’suis payé pour gagner et pas pour larmoyer ».
C’est ce lundi d’octobre aux infos d’la radio.

Plongés dans les indices, les futurs morts-vivants
Des écoles de commerce, font des travaux pratiques
Sur l’opportunité d’une si « belle crise ».
Trichet soutient ses troupes (les états à ses basques)
Renflouant les banquiers qui jouaient à la baisse,
S’éclataient à la hausse,
Assurés par leurs soins en parachutes dorés.
Le péquin ne sait rien de la main invisible qui sourit aux nantis
Le péquin fait confiance aux polytechniciens,
Aux informaticiens et autr’statisticiens.
Supercalculateurs bornés
Au CAC des seuls actifs,
Des bilans trafiqués, des promesses de primes.

Ils tomberont de haut
Se vengeront très bas
C’est la loi de la jungle
Des « petits » hommes « assis ». (comme aurait dit à jacques Brel quand il pense au Bourgeois « ce « petit homme assis » qui regarde pourtant du haut de son mépris le travailleur en sueur )

G.V.W  Octobre 2008