Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2019

L'enfant intérieur

L’enfant intérieur

Bel enfant intérieur: suis La voix…

Celle de la voix INTIME, que tu sais être TOI.

 

Et pour la reconnaître ? Et pour te reconnaître ?

ET bien : «  La JoiE porte la voiX « 

Entends !   ... faisant silences …

 

Cette époque frémissante, révèle à contresens,

La frêle « clef des champs » de l’Eternel Présent.

IL va, vient, et reflue avant que d’expirer.

Mais vois !... Là ….Ici….Maintenant.

Toutes les traditions, les sciences unifiées,

TE lisent aujourd’hui, en chœurs accordés, la partition subtile.

 

Sur l’arc des couleurs,

Sur la toile’ cristalline et diaphane

Des confins Matriciels que le Cosmos retient,

L’orchestre est en attente…

D’un carillon joyeux qui viendrait t’annoncer

« Enfin l’HUMANITE »…que ton âme espérait.

   Geneviève Vens -Wagner /Seillans 7/9/2019

12/07/2018

En tout temps difficile...LES MIGRANTS

 

EXODE, EXIL…LES MIGRANTS

        -->  Sapiens a toujours migré

       -->   Et pourtant il y a de plus en plus d’ emigrés qui sans papiers sont coincés et ne peuvent plus migrer, Ils sont donc arrêtés, sans pouvoir rejoindre leur horizon d’espoirs, aux lieux dits « Purgatoire »

        

    • « Le bonheur est dans le pré cours y vite cours y vite [1]»
    • C’est pour cette utopie que nos ancêtres ont fui, 
    • Qu’ils firent choix de l’exil, de l’exil contraint, 
    •  Sans objection possible à l’instinct de survie.        
  • Escomptant un MEILLEUR, « Ouvert à l’ESPERANCE »[2]
  • Ils espéraient trouver, l’abri et le refuge
  •  Les prairies lumineuses des FUTURS DESIRABLES ».     
  • Ces FUTURS d’ESPERANCE »....dénommés… « PARADIS ».

     

  • Ils fuyaient l’étroitesse de ceux qu’ils dérangeaient,                                                                       
  • Mais encore la famine… la bêtise, l’étroitesse,   
  • Les ferments de la haine, des jalousies guerrières, 
  • Toutes les dissemblances qui forgent le rejet.

 

  • -->   Ce siècle XXI qui disloque le MONDE,  
  • Où les sciences florissantes côtoient l’obscurantisme,  
  • Nous révèle à nous-mêmes dans nos incohérences Carences d’empathie[3]
  • Déficit de conscience…

 

  • L’un refoule le migrant …quand l’autre le détrousse. 
  •  Destins Destins incompatibles « magiquement jugés »[4] ?                                                                                                                                          
  • L’un enfle à en mourir quand l’autre meurt de faim,
  • L’un naît en « Bien-Seillance » l’autre en dénuement.

 

  • Châtiment mérité voire indulgence divine !?
  •  Ainsi en va « le monde qui a changé le monde »
  • Image et apparences « Qui rendent blanc ou noir ».[6] 
  • Néolibéralisme qui juge en point de PIB[5]

 

  • Serions-nous quelque part désensibilisés ?
  • Malades ignorants de cette pathologie
  • Qui nous rend consentants à la déliquescence                                                      
  • De la SORORITE[7], NOTRE sororité[8]?

ET pourtant …                                                                                                                                  

 

  • IL semble[9] que nous ayons, enfoui au plus profond
  • Cette intuition sublime, que nous sommes chacun,
  • Semblable et différent, mais porteur d’un projet                                                                           
  •  «  A nul autre identique  » qui s’impose à notre ÂME et… sa FORCE de VIE ». 

 

  • Nos ancêtres, furent tous dans un passé commun,
  • Tantôt le prédateur[10] , bien plus souvent la proie, 
  • la victime, le bourreau et parfois le sauveur … 
  • Histoire de défiance ? De méfiance ? De confiance….                                                                                                                                                                  
  • Soumis aux injonctions d’un cerveau archaïque[11],                                          
  • Sous-jacent et robuste[12], l’esclavage primitif survit
  • Dans les rapports sociaux. Destin inexorable
  •  Prestement ratifié, par l’esprit ignorant[13].

 

Nous avons hérité d’un cerveau mammalien[14],Possesseur et porteur de signaux spécifiques,D'Indices émotionnels pour guider nos actions, Perceptions, projections, décisions de survie. 

 

  • Ressentis spontanés, que tous, nous partageons[15]
  •  Puisque l’Evolution a conservé en nous,  
  • DES bio-signaux d’alerte, ces signaux de confort et de sécurité,
  • Les signes du bien-être de bonheur escompté par nos consciences acquises.

 

  • Ayant tous ressenti, hors transmission perverse…,
  • le sentiment de JOIE, D’être relié au TOUTEntrevu la lumière des sphères spirituelles
  • Que seule peut percevoir l’INTUITION …préservée.[16]
  • Ressenti LA Conscience, le principe de RESPONSABILITE

 

  • ALORS ? Où donc, en sommes–nous[17] de ce parcours Humain, de Cœur Et de Conscience ?
  • Qu’en avons-nous donc fait, nous, l’espèce régente 
  • Rationnelle, se dit-elle quand pourtant la voici,
  • Désensibilisée [18]aux œuvres mortifères ?

 

  • Le « bestial animal »[19] sauve toujours sa peau,
  • Au détriment de l’autre.
  • Il semble et cela pose…
  • Aujourd’hui LA QUESTION

       --->  LA QUESTION de ce temps ivre de paradoxes, d’injonctions schizoïdes et « Brouillantes [20]» ?

             

  • Serait-il établi, et pire…irrévocable
  • Ce constant dérangeant, plus que « hallucinant » …,
  • Que dans « l’espèce humaine, à ce stade [21]confirmée »,
  • Les « femelles futiles » et les « pires prédateurs  
  • Auraient seuls survécu ? Réussi à faire souche ?
  • Au détriment des faibles ? Des êtres vulnérables ?
  • Des doux, des Non-Violents ?
  • Par le seul truchement des choix,
  • Encore barbares, que vécurent ou subirent [22] leurs ancêtres,
  • Constituant alors, les extrêmes insolubles, du

« Terreau terrifiant des terriens »?

Peut-être

  • Métissages  égotiques de petits « avatars » ?
  • Animaux corrompus à conscience avilie ?
  • OU…alors ?
  • En voie d’obsolescence… ou… de déliquescence?
  •        … ?

Geneviève Vens- Wagner     8 juillet 2018 11h32

 

[1] Paul FORT

[2] Les peurs, l’humiliation, la barbarie, la jalousie haineuse, la vengeance, l’ignorance …le déficit d’empathie, le déficit de transmission culturelle…en résume : l’absence d’AMOUR   (comme l’avait dit, à sa façon Einstein)

[3] Les « neurones miroirs » qui en sont le substrat, peuvent être éduqués s’ils sont sous activés pour des causes diverses (innée autant qu’acquises)

[4] = De préjugés

[5] PIB produit intérieur brut qui ne juge que flux et quantité d’argent qui circulent… mafia, prostitution, cataclysmes entrent dans le calcul

[6] La fontaine « Selon que vous serez puissant ou misérable les jugements de cour vous rendront blancs ou noirs »

[7] Sororité = fraternité = conscience rationnelle que toute forme de vie est nécessaire et essentielle aux autres

[8] Fraternité nouvelles (initiée par les sciences) des espèces vivantes, toutes « Poussières ‘étoiles »

[9] C’est en fait, le nouveau PARADIGME en EMERGENCE subversive et pour cela DENIé

[10] Soumis aux injonctions du cerveau archaïque

[11] Le cerveau des sauriens -de l’ère secondaire. Ce Cerveau primitif, ancestral, «  Automate » de survie, dit aussi « cerveau REPTILIEN » est le socle archaïque mais « ROBUSTE » de notre Emotionnel. Il   ignore par réflexe, le supplément d’âme venu du rationnel préfrontal) qui lui est connecté à toutes nos consciences ….

[12] Expression empruntée au vocabulaire informatique

[13] Voir notes précédentes + note 4. E sprit non pas ignorant mais «  ENCORE » ignorant …

[14] Celui des reptiles mammaliens = l’une des 2 lignées de nos ancêtres Dinosaures = 225 millions d’annnées pour cela.

[15] Exemples : Testostérone-combat, œstrogènes de soutien, Ocytocine du lien, sérotonine du rêve et du bien- être, etc…                                                                                            

 

[16] Scientifiques et artistes savent bien que l’intuition précède, et la science et la création :

(La science vérifie a posteriori …l’artiste lui, manifeste, dans sa création l’émotion authentique et sincère du cerveau supérieur ouvert à nos consciences   (conscience individuelle + conscience élargie …)                            

[17] Sapiens, Sapiens = Nous - mêmes les humaines pensons savoir que «  nous savons). On le sait tous ? …On ne veut pas le savoir ? …Ou on s’en fout ?

[18] De son seul fait et par surpoids rationnel et lourdeur mentale

[19] Qui ne devrait plus être que lointain souvenir, marquage résiduel d’un passé révolu (Selon l’évolution bio-cosmologique)

[20] C’est l’histoire de «  l’espace de cerveau disponible » si « cher » au consumérisme.

[21] Stade de « l’Humanisation aboutie » … (autodecrétée par le juge et partie = Sapiens sapens )

[22] Faute d’ignorer ce que nous ont révélé les sciences cognitives (Nous avons TOUT en main, nous avons les outils …RESPONSABILITE ; CONSCIENCE désormais éclairée ;…à condition qu’elle soit éduquée et transmise par transmission cumulative chez les sapiens rendus insensibles par un environnement déNATURé.

 

24/07/2014

Se méfier des règles apprises et chercher le bon SENS

"Apprenons à nos enfants à se méfier des règles et à se trouver eux-mêmes " Albert Dupontel

http://www.kaizen-magazine.com/albert-dupontel-leducation-cest-la-mefiance-des-regles

et chercher le bon SENS

17:52 Publié dans EDUCATION | Lien permanent | Commentaires (0)